27.1.08

Un presque record de BBJ !

Le BBJ (qui est un B737 avec beaucoup de carburant) n'a pas la réputation d'être un avion rapide. En fait c'est un bon gros camion, qui "roule" en général à Mach 0.80. Rien à voir donc avec les vitesses du Falcon 900 (0.87 maxi) ou même des B747-400 qui effectuent leurs croisières à Mach 0.85 ou 0.86.

Je crois cependant qu'on a battu un record de vitesse entre NYC et Nice ce samedi 26 janvier : 7h20 tout compris! Vérification faite sur le site des records "officiels" on n'est pas les plus rapides en valeur absolue (687 Kts).



Mais quand nous avons passé le 30W, nous n'avons pas résisté à l'envie d'immortaliser l'instant: 640 kts en B737, c'est pas tous les jours! Le plus difficile aura été de prendre une photo nette: des vents pareils cela génère de fortes turbulences... L'absence de lumière et les vibrations permanentes de l'avion dans le JET rendent le cliché délicat!

A propos de turbulences, et pour ceux qui ne connaissent pas, on trouve sur la page cavok.org les cartes de turbulence en air clair. Ce jour là, on ne pouvait pas se tromper: à notre position (60N et 30W), elle était prévue... maximale!



Pas moins de 183 Kts de vent arrière au FL370 (le JET était donné pour 235 Kts au FL330), de quoi donner des idées aux amis voileux de l'excellent forum "Hisse-et-Ho" !!

21.1.08

NYC, toujours un régal architectural

Chaque séjour à NYC est une nouvelle occasion d'arpenter la ville, nez en l'air, à la recherche de ces perles architecturales que l'on trouve à chaque coin de rue.



Une mention spéciale pour cet immeuble bien connu qui se trouve sur Broadway, à la limite de Soho !

20.1.08

Double Take, un soft sympa

Pour les amateurs de panoramas, c'est à dire d'assemblages de plusieurs photos pour n'en faire qu'une seule, je signale un petit logiciel simple d'utilisation, et parfait pour l'initiation, qui permet de fabriquer automatiquement un fichier .jpg assez propre.

http://echoone.com/fr/doubletake/

J'ai fait pas mal d'essais assez concluants, la limite étant bien entendu l'utilisation d'un objectif non-déformant. Dès qu'il y a déformation on obtient des effets rigolos, comme cette photo assemblée (deux photos l'une sur l'autre, de haut en bas cette fois) faite à partir de deux clichés pris au 10mm sur Time Square. Bien entendu, les immeubles sont tordus, les antennes ne sont plus verticales, et c'est la pagaille, mais l'effet est sympa!



Si j'arrive un jour à me décider à mettre cette galerie en route, j'en glisserais quelques-unes sans déformation ;-)

19.12.07

Un Nikon D300 au pied du sapin ?

Avec un peu d'avance sur le planning du Père Noël, voici qu'un D300 est arrivé non loin du sapin. Il devrait prochainement être équipé du fantastique Nikkor f:2.8 17-55mm qui permet de faire des paysages comme des portraits avec un rendu exceptionnel.

Quelques photos d'essais à suivre rapidement, en espérant que Apple se dépêche de modifier Aperture (le logiciel de "labo numérique" utilisé pour "développer" les fichiers RAW, issus directement du capteur de nos appareils photo).

Pour l'instant, Apple ne connaît pas le format des D300 et des D3, ce qui provoque d'ailleurs une vaste polémique aux USA, puisque Adobe gère les photos de ces deux nouveaux boîtiers dans son logiciel "Lightroom" sans difficulté aucune.

Et si Adobe y arrive sur un Mac, pourquoi pas Apple ?

24.11.07

Séquence émotion: Ummagumma est à l'eau !



Voilà, c'est fait. Ce magnifique Sun Odyssey 42DS est à l'eau depuis ce matin. Même s'il subsiste de grands regrets autour de "Vamos!", un Grand Soleil 343, une page se tourne : désormais, il faut dire bienvenue sur "Ummagumma"...





Il reste quelques détails à régler avant toute navigation sérieuse, comme la pose d'un étai largable pour pouvoir envoyer une trinquette, mais cela ne devrait pas trop durer... Quelques sorties tranquilles sont prévues pour les différents réglages de l'électronique.





Pour ceux qui ne connaissent pas le Sun Odyssey 42DS, voici la page officielle du constructeur.

Tous les amis sont conviés à bord, ça va de soi !

12.9.07

Good Hope : le Cap Sud de l'Afrique

A l'occasion d'un vol vers Cape Town, Afrique du Sud, nous avons pu approcher ce rocher : très exposé aux vagues furieuses poussées par des vents qui le sont tout autant, c'est le Cap de Bonne Espérance...



En cette fin d'hiver austral, il faut rester très prudent à l'approche de la zone: les vents sont souvent établis à plus de 80km/h, soulevant des paquets de mer qui viennent s'écraser sur la roche dans un vacarme terrifiant.. Petite pensée pour les voiliers qui doublent ce cap contre le vent (au près) ou même qui le passent dans le sens du vent: même si ce n'est pas le Cap Horn, Good Hope n'est pas le plan d'eau le plus calme du globe, loin s'en faut.

Pourtant, à quelques kilomètres de là, beau temps belle mer: un petit zodiac est largement suffisant pour aller regarder de près l'incroyable spectacle des baleines qui remontent vers l'Océan Indien.



C'est à la croisée de ces deux océans (l'un relativement chaud et l'autre relativement plus froid) que les baleines aiment passer quelques semaines, à quelques mètres du rivage. Il n'y a qu'en Basse Californie et dans la baie d'Anadyr, en Sibérie, que l'on peut approcher les cétacés de si près...

22.7.07

Le BBJ, l'entrée de gamme de l'aviation d'affaires ?

Nul ne peut retirer à Boeing la paternité du concept de la "grande aviation d'affaires". Si le BBJ (Boeing Business Jet) a été conçu au départ pour les Etats (et le transport de leurs Chefs), l'idée d'un avion de ligne transformé pour un usage plus "privatif" a désormais fait son chemin.
Sur les aéroports que nous fréquentons, le ticket d'entrée de cet univers très exclusif est désormais le B737-700 ou - dans une moindre mesure - l'ACJ d'Airbus (A318 ou A319).

Des décorations de plus en plus sophistiquées sur les avions privés...

Mais il faut se rendre à l'évidence, le BBJ (et l'ACJ qui -de plus- présente quelques défauts pour un usage "privé") sont désormais surpassés par de beaucoup plus gros modules. On voit de plus en plus de B767, A330 et A340 privés, on parle aujourd'hui de "nombreux" B787 et B747 à venir...

La seule question qui reste sans réponse est de savoir si les aéroports disposeront - à terme - des infrastructures (et des motivations) nécessaires à l'accueil de ces gros porteurs un peu spéciaux. Pour l'instant, c'est loin d'être le cas...

Back on the frequency !

Ou l'incroyable histoire de registerfly.com...

Quand on a des noms de domaine, on est obligé de les enregistrer auprès de sociétés spécialisées qu'on appelle des "registrars". Mes noms de domaine étaient hébergés chez registerfly.com, aux USA, et cette société a fait faillite, mettant la clef sous la porte en bloquant l'ensemble des 2.000.000 de domaines dont ils géraient les données, et parfois les hébergements.
Cette histoire a fait grand bruit sur la toile, mais une "class action" a permis d'obtenir des jugement en faveur des clients, qui récupèrent au fur et à mesure leurs domaines, et la possibilité de réactiver leurs sites...

Dont celui-ci ;-)

4.3.07

Le réchauffement planétaire, un mythe?



Nous avons survolé le Groenland, ce 3 mars 2007, pour un vol entre Moscou et Los Angeles. Habituellement, il est possible d'y voir de l'eau (et non de la glace) à partir du mois de mai. Quelle surprise cette année, en constatant que toute la côte Sud est entièrement libérée des glaces !

Au passage, on peut aprercevoir sur cette photo le fameux terrain de Narsarsuaq (BGBW), qui est utilisé comme terrain d'appui ETOPS par beacoup d'avions qui traversent l'Atlantique Nord. Il est rare de voir ce terrain (surtout au mois de Mars) au milieu d'une herbe verte qui donnerait presque l'impression qu'il n'est pas situé en zone hostile.

Il fut un temps où, quand on devait se poser à Narsarsuaq pour remplir les réservoirs de nos "petits avions" de l'époque, nous devions attendre au moins 4000 pieds de plafond avant de nous lancer. Les montagnes qui se trouvent de part et d'autre de la piste (surtout celle située au Sud Est) frôlent les 6000 pieds d'altitude, et quand le plafond est bas, il n'y a pas de remise des gaz possible au-delà d'un certain point en très très longue finale...

En attendant que la Galerie Photo soit accessible, d'autres photos du Groenland sont disponibles en cliquant ici...

15.2.07

Sunset à Malibu


C'est au bout de Sunset Boulevard que l'on trouve le Pacific Coast Higway qui mène (entre autres) à Malibu. A ceux qui auront la chance de passer dans le quartier, je suggère une escale au Moonshadows (20356 Pacific Coast Highway), un restaurant atypique sur pilotis, dominant la plage et le pacifique, dans lequel on mange assez bien, mais qui est surtout original pour sa terrasse. Ils y ont disposé de grands matelas sur lesquels les gens s'allongent pour boire, manger ou dormir, dans une ambiance très "Californie". Une image d'Epinal, certainement, mais un endroit assez symptomatique de la côte Ouest.

A propos de Malibu, et puisque nous y venons assez souvent, je me suis renseigné sur le prix de ces charmantes petites maisons que l'on trouve sur la plage (celles de la photo par exemple). Exposées sud-ouest, elles garantissent à leurs occupants la tranquillité rêvée tant la plage est difficile d'accès pour le vulgus pecum. Nous n'avons trouvé qu'un seul point d'entrée très étriqué (et bien caché) pour accéder à la plage. Donc, pour ce qui concerne le prix de l'immobilier "les pieds dans l'eau", le ticket d'entrée se situe autour de 5 millions. A ce prix là, prévoir de nombreux travaux et une maison de taille très modeste, environ 100 mètres carrés. 150 mètres carrés en bon état se négocient à plus de 10 millions, et il n'y a plus de prix pour les plus grandes surfaces en bon état : 20, 30... 50 millions, le prix n'est limité que par nos échelles de valeur.

Du coup, nous avons pris un ticket de loterie californienne. Ca rassure d'avoir essayé ;-)

17.1.07

L'intérieur d'un BBJ...

Je profite d'avoir embarqué l'objectif Sigma 10-20 pour publier quelques photos de l'intérieur de notre BBJ. Pour celles ou ceux qui ne le savent pas, BBJ veut dire Boeing Business Jet.



Il s'agit donc d'un B737 un peu spécial, puisqu'il n'est aménagé qu'avec 18 sièges. On y trouve un salon, une salle à manger, une véritable cuisine, deux salles de bains avec chacune une vraie douche, un bureau et une vraie chambre à coucher qui contient un vrai lit. Pour l'équipage, il y a un poste de repos pour les très longs vols, dans lequel nous avons un lit relativement confortable. Nous disposons également de toilettes (équipage) identiques à ceux des Boeings "normaux".

Petite visite en images en cliquant ici...

16.1.07

Une Caravelle Californienne...



Depuis quelques temps nous sommes systématiquement parqués juste à côté d'une Caravelle qui est en cours de recyclage sur le petit terrain de Van Nuys, au Nord de Los Angeles.

La société Syncro qui en a fait l'acquisition (visiblement en 1999) est en train de la transformer en salle de réunion / show room, sachant que son activité principale tourne autour des intérieurs d'avions.



Je me suis décidé à leur demander l'autorisation de monter à bord. La dernière fois que j'étais rentré dans une Caravelle, c'était à Clermont-Ferrand, en 1992, un charter Air Provence vers la Grèce. Nous nous occupions alors de la mise en place des équipages de la Caravelle avec un Beech King Air... Tout un programme ;-)

Les autres photos de cette Caravelle seront disponibles bientôt dans la Galerie.

6.1.07

Petit cadeau sympa

Comme j'ai été très sage, le père Noël m'a apporté une petit merveille : un objectif Sigma 10-20, donc très grand angle, dont j'espère me servir pour des photos "spectaculaires" en raison des possibilités de la chose.

Voici un petit essai avec une photo prise en posant l'appareil sur le bandeau du cockpit, non sans avoir demandé préalablement à chacun des membres de ce super équipage de sourire... Une photo prise avec le temporisateur, pas facile à cadrer. Elle donne cependant une bonne idée des possibilités angulaires de cet objectif...



Au passage, petites présentations: Charlotte et Maria sont nos hôtesses, Christian notre Mécanicien navigant et Eric notre célèbre OPL. Un équipage de choc !

D'autres photos faites avec cet objectif sont disponibles dans la galerie, notamment celles de l'intérieur du Boeing...

30.12.06

Un rayon vert sur le pacifique

Les couchers de soleil sont toujours plus impressionnants sur le Pacifique. Profitant de notre escale prolongée à Puerto Vallarta (Mexique), nous avons pris pour habitude d'aller sur la plage chaque jour à la même heure, "pour voir un rayon vert" - disions-nous.

C'est le 29 décembre que nous l'avons vu. C'était la seconde fois de ma vie (les deux fois sur le Pacifique), et l'effet reste surprenant, furtif, instantané, presque frustrant qu'il ne persiste pas un peu.



Le Nikon D200 était bien armé, le bon objectif était en place (le 70-200 VR), juste au cas où. Quand le rayon vert est apparu, la photo fut prise immédiatement. Hélas, une fois affichée sur l'écran du Mac, j'ai constaté avec horreur qu'un bateau passant au large avait occulté la moitié du phénomène (sur la photo).

Pour me consoler je me suis rendu sur la page Wikipédia qui traite de ce sujet, et j'ai constaté que les photos du rayon vert (de bonne qualité) ne sont pas légion. Voilà de quoi renforcer le côté mystérieux de la chose. Nous retournerons certainement à Malibu, alors un jour peut-être aurais-je la chance de faire "LA" photo du fameux rayon vert !

D'autres photos de belles lumières à Puerto Vallarta en cliquant ici...

20.12.06

Retour vers le Pacifique

Dans quelques heures nous devrions pouvoir envoyer quelques photos prises à Puerto Vallarta (Mexique) que nous atteindrons après avoir quitté St Martin puis Los Angeles.

Pour essayer un lien direct avec la galerie photo, et à propos de Puerto Vallarta, j'ai glissé quelques photos prises à PVR en 2004.



En fait c'est juste pour voir si le lien se fait bien avec des rubriques de la galerie ;-)

18.12.06

What's in your bag ?

Le problème de l'aéro-photo, surtout quand on doit s'occuper plus d'aéro que de photo puisqu'on travaille au cockpit, c'est le poids et l'encombrement du matériel que l'on embarque en rotation.
On peut également considérer très sérieusement la robustesse, la sensibilité aux intempéries et le besoin d'optiques permettant d'avoir toutes les focales à disposition, du super grand-angle au super télé.

Comme la question est souvent posée, voici la MEL (minimum equipment list) du moment :

  • Boîtier Nikon D200
  • Nikkor 18-70 (le "passe-partout")
  • Nikkor 70-200 VR f:2,8 constant (la merveille)
  • 2 cartes rapides 2Go (les fichiers RAW du D200 pèsent de 8 à 15 Mo pièce)

Les photos sont ensuite déchargées sur un disque externe LaCie, et importés sur le MacBook Pro sous Aperture. Quand cette opération est trop fastidieuse, ou quand le temps vient à manquer, il est possible de faire le contraire, grâce à la flexibilité offerte par Aperture qui est capable (depuis la version 1.5) de gérer la photothèque dans son ensemble, même si les fichiers originaux sont répartis sur plusieurs disques. Par exemple, on peut importer sur le Mac et déplacer plus tard sur des disques externes...

17.12.06

Le Blog photo : c'est parti

Après avoir longuement hésité sur les différentes possibilités de réaliser un petit album photo internet, j'ai (provisoirement) arrêté mon choix sur Blogger et Galery, avec Aperture en cuisine pour la gestion des fichiers originaux.

Ce qui sous-entend qu'à compter de ce jour, les essais sont terminés et qu'il est temps de donner vie à ce site.

Le plus dur reste à faire : faire le tri dans plus de 10.000 photos pour mettre en ligne des albums assez représentatifs de ce qu'on pourrait appeler "la photo aéro"...

J'en profite pour rappeler qu'aucun fichier de cette gallerie photo n'a été trafiqué avec des outils tels que PhotoShop, etc...

5.12.06

Big Boy


Bon, effectivement, ce n'est pas un Falcon.

Mais pour faire des essais de photos de sources différentes (ici un jpg issu d'un petit Canon Ixus), et surtout du logiciel Apple Aperture, il faut bien mettre des images ;-)

Apple Aperture


Petit essai: voir comment les photos issues du logiciel Aperture (qui gère les fichiers raw .NEF du Nikon D200) peuvent s'insérer dynamiquement dans une application web déportée comme Blogger.

En fait, ce qu'il faudrait déterminer, c'est le réglage correct des paramètres d'exportation de fichiers.

Pas trop lourd, pas trop léger, le juste équilibre...

UPDATE: voilà, à priori, avec ces ajustements, le fichier en sortie semble représenter un compromis raisonnable: 24Ko, pas un gramme de plus !

13.8.06

Encore un essai !

Ce n'est pas simple de choisir un logiciel pour un site web.

Que prendre ? Blogger ou iWeb ?

La publication d'images est plus simple avec iWeb, mais le logiciel prend un temps infini quand il s'agit de poster lesdites modifications.

Tant et si bien que la galerie photo n'est pas encore en ligne... ;-)

11.8.06

Back in USSR !

I just found this login. Was lost !

11.3.06

Blogger, un outil sympa !


Petit essai d'envoi de fichiers par l'upload de Blogger, qui semble créer un répertoire ad-hoc et s'auto-débrouiller avec le format de l'image quand on place un jpg. Je ne sais pas ce qu'ils utilisent pour la modification du fichier (la référence dans le domaine étant ImageMagik), mais leur solution semble bien marcher si l'on en juge par le poids (en octets) de l'image générée.


Presque je suis impressionné ;-)

9.3.06

Tout le monde en parlera

Si vous avez l'occasion de passer chez votre libraire, n'hésitez pas à acheter ce livre de François Nénin et Henri Marnet-Cornus. Une fois que c'est fait, n'hésitez pas non plus à le lire ;-)

C'est en gros le livre que tout le monde aurait voulu écrire, sans jamais avoir osé le faire.

(Cliquez sur l'image pour accéder au site du livre)

2.3.06

Quelle surprise !

Il se dit en effet que l'on pourrait publier des messages directement
depuis une application mail.

Un gadget qu'il est urgent d'essayer.. :-)

Hello, this is Dubai !

Quand on va se coucher à l'heure à laquelle le soleil se lève...

28.2.06

Et si on passait le tout chez free ?

Blogger ayant été racheté par Google, ils proposent d'héberger les blogs ainsi créés. Mais au niveau des temps d'accès, ce n'est pas ce qu'il se fait de mieux.

Et si on essayait chez free?


Le but de la manoeuvre est de voir si l'on peut afficher des images de sources différentes. Tant qu'à faire, autant essayer avec l'image la plus sympa du site Airliners.net, qui en dit long sur la sécurité des vols quand elle est vue par nos amis Russes.

Allez, c'est parti.. Cliquez sur l'image !

Téléphone rose ?

Pas facile de consulter l'annuaire électronique de wanadoo :

27.2.06

Blogger le retour...

Pas mal cette idée de rendre Blogger accessible via Google. Je vais essayer d'insérer un lien qui pointe vers une image, juste pour voir...
Et tant qu'à faire, essayer d'écrire autour...

Tiens, et si on faisait un essai ?

Je fais un essai de blogger...


C'est rigolo ça me rappelle les premières heures de RadioCockpit, puisque c'était le logiciel qu'on utilisait.. En 1999.

Ca marche au moins ?